Travel and Speak

taxe touristique nouvelle zélande

La taxe touristique en Nouvelle-Zélande

La taxe touristique en Nouvelle-Zélande a été instaurée par les autorités locales, soucieuses de préserver l’environnement et l’écosystème qui sont menacés par l’activité humaine résultant entre autres du tourisme. En effet, les voyageurs sont chaque année de plus en plus nombreux, venus des quatre coins du monde, à partir à la découverte de paysages uniques en Nouvelle-Zélande. Les autorités de ce pays ont décidé de cette mesure, dans l’optique de contribuer à la mise en place durable d’un financement régulier de différents moyens pour préserver l’environnement et les infrastructures touristiques. C’est donc une taxe qui se veut à la fois écologique et touristique. Travel & Speak vous en dit plus sur la taxe touristique en Nouvelle-Zélande.

taxe touristique nz

Qu’est-ce que la taxe touristique instaurée par la Nouvelle-Zélande ?

Son nom officiel est l’IVL ou International Visitor Conservation and Tourism Levy. C’est une sorte d’impôt que les touristes devront désormais payer. Impôt dans le sens où l’argent issu de cette taxe servira à “réparer” l’impact du tourisme de ces visiteurs sur l’environnement de la Nouvelle-Zélande.

Cette taxe vise aussi à faire participer ces touristes au financement des coûts du tourisme. Ceci en développant ou en rénovant par exemple des infrastructures liées à la gestion du tourisme. 

En effet, le paradoxe établi concernant le tourisme en Nouvelle-Zélande est bien clair. Les touristes du monde entier viennent principalement explorer les sites naturels néo-zélandais que l’on trouve notamment dans les parcs nationaux. Et c’est justement cette nature que les autorités du pays entendent protéger par cette taxe.

La taxe touristique en Nouvelle-Zélande est donc aussi une taxe écologique qui vise à instaurer un tourisme responsable.

Voici un article très intéressant qui parle de l’impact du tourisme sur l’environnement.

Qui devra payer la taxe touristique en Nouvelle-Zélande ?

Comme nous l’avons dit, cette taxe touristique a pour objectif de promouvoir un tourisme éco-responsable. C’est pourquoi cette mesure concerne pratiquement tous les voyageurs qui se rendent en Nouvelle-Zélande. Les exceptions faites à l’obligation de payer cette taxe, que nous allons énumérer, nous montrent que cette taxe vise principalement les arrivants qui viennent uniquement pour le tourisme.

Tous les visiteurs qui vont en Nouvelle-Zélande pour une durée inférieure à 12 mois devront payer cette taxe. Ceci est valable que ce soit pour ceux qui voyagent avec un visa ou ceux qui voyagent sans. C’est le cas notamment des Français qui peuvent s’y rendre sans visa pour 3 mois. La taxe touristique en Nouvelle-Zélande s’applique également aux titulaires d’un Working Holiday Visa ou d’un visa étudiant.

taxe touristique nouvelle zélande

Les Australiens ainsi que les visiteurs venus de certaines nations du Pacifique seront exempts de cette taxe, tout comme les ressortissants néo-zélandais, les titulaires de titre de séjour néo-zélandais. Les titulaires de visas diplomatiques, humanitaires, militaires et médicaux n’auront également pas à payer cette taxe.

Que vous soyez un simple touriste, un étudiant ou que vous prévoyez d’effectuer un séjour linguistique, vous êtes concernés par la taxe touristique en Nouvelle-Zélande. Cette mesure concerne également les titulaires d’un Working Holiday Visa .

Qu’est-ce que le Working Holiday Visa Nouvelle-Zélande ?

Le Working Holiday Visa Nouvelle-Zélande est un visa de 12 mois destiné aux jeunes âgés de 18 à 30 ans. Ce visa leur permet de visiter l’un des plus beaux pays au monde en termes de paysages majestueux à couper le souffle. Comme il leur permet d’exercer un emploi pour financer ce voyage exceptionnel.

Enfin, un voyage en Nouvelle-Zélande est également une immersion linguistique. D’une part, puisqu’il permet de suivre des cours d’anglais dans une ville au choix. D’autre part, car c’est un moyen de mettre en pratique son anglais au quotidien.

Pour tout savoir sur le Working Holiday Visa Nouvelle-Zélande, lisez notre article dédié.

Si vous répondez aux conditions d’éligibilité du WHV Nouvelle-Zélande, vous pouvez faire une demande à tout moment. À noter que désormais, les frais de WHV Nouvelle-Zélande comprendront la taxe touristique.

taxe touristique en nouvelle-zélande

Préparez votre voyage en Nouvelle-Zélande avec notre agence de voyages

Explorez de nouveaux horizons à travers un séjour inoubliable en Nouvelle-Zélande. Que se soit pour un voyage touristique, un séjour linguistique ou pour travailler avec un working holiday visa, notre agence de voyages s’occupe de tout de A à Z. Pour tout renseignement sur la taxe touristique en Nouvelle-Zélande ou pour obtenir un devis pour un voyage, contactez-nous au 04.81.91.51.93.

dictum Sed facilisis non quis ipsum Donec